Patricyan

Biographie

Je montre mon travail depuis l’an 2000.
J’ai commencé par le dessin  minutieux à l’encre,  puis  le volume : enveloppes vides  pour représenter le corps en transformation, puis les performances, les montages d’images, les installations.

J’effectue un travail sur le corps  à travers l’ enveloppe  vestimentaire (série Habitacles » ), la parure ( série « les talismans »), la texture corporelle ( le bestiaire « les grandes mues ouvragées »), les organes  sacralisés ( reliquaires, talismans), le sang des femmes .
HABIT. HABITAT. HABITACLES.
Je suis entraînée par la mémoire , la nature, l’abri,  la trace, le temps, les métamorphoses, la mue, la théâtralité.
J’invite et J’explore  le textile, les manières de le mettre en forme.
–    A travers mon travail de mise en forme des matières métalliques souples( cousues, brodées, crochetées)
–    A travers des installations, dessin numérique et montages  dans lequel le textile  parle d’identité , de questionnement sociétal :
Travail qui connaît l’introduction   de nouveaux procédés,  notamment le modelage de pâtes polymères dans le traitement des corps et les enveloppes textiles  en mêlant  divers éléments issus de la culture de masse, objets de récupération.
Je juxtapose et entrecroise les mondes : mythologie, féminin, onirisme, contes, art populaire, monde du jouet, cérémonies, rituels, spectacle, le merveilleux .  J’ai exploré  la mise en scène à travers des performance au début des années 2000, puis dans les installations et les concepts de présentation des œuvres ( cabinets de curiosités depuis 2012)
Je regarde le monde dans lequel je vis ( autant mon environnement proche, que l’activité du monde  ), je réagis,  et émergent :
le  travail sur la vache et autres animaux  d’élevage intensif ( lié à mon cadre de vie en milieu rural) http://patricyan.com/vaches-01.htm
le travail sur les SDF à travers la série « La tente » http://patricyan.com/la-tente-06.htm
J’interroge l’identité féminine, je regarde les femmes d’aujourd’hui ,le phénomène sociétal des lolitas :http://patricyan.com/nymphes-07.htm

Je considère le tabou , le marginal et le transforme en merveilleux : travail sur les menstruations  dans la série « Talismans » commencé en 2004 : http://patricyan.com/talismans-01.htm et poursuivi depuis 2015: albums photos sur facebook https://www.facebook.com/patricyan/media_set?set=a.10209617650178990.1073741833.1260608201&type=3
Et surgissent  Cranach, Jérome Bosh….

talismans-03

Ecoulements …. Patricyan  à la Capela pour Hic est sanguis meus

L’œuvre « Ecoulements » que je présente s’inscrit dans  mes récents travaux ( depuis 2015) d’expérimentations dans le traitement de transformation de représentations corporelles ( poupées, petites sculptures, figurines animaux.
Je continue dans cette œuvre à traiter le tabou des menstruations dans l’esthétique, la magnificence, le merveilleux, l’onirisme.  J’avais commencé en 2004 , à  faire du sang féminin des bijoux géants , des talismans protecteurs  en utilisant des perles de rocailles transparentes et translucides.
Cette œuvre est née aussi en écho à la célébration des 500 ans de la mort de Jérôme BOSH ; j’ai aimé dans cette œuvre évoquer le sang féminin en tant que source , productive et fantastique

prise de vue impression cheveux sang 004 copie

Ecoulements

prise de vue impression

Ecoulements

prise de vue impressioncheveux sang 005 copie

Ecoulements

nidification

travaux agricolescopie

travaux agricoles 2

persephone , le pouvoir des fleurs

 

Site web http://patricyan.com/index.htm

Downald CV Patricyan 2016