Credo in Unam

Credo in Unam célèbre la connaissance, le sens de la “carne”, un corps libéré de forces sociales qui reprend possession de son identité. Mourir et renaitre. L’assassinat du patriarcat. La réponse à la violence de nos jours, à la soumission de l’imagination de la femme.

En créant un sentiment de partage, le corps est “exposé” et le sang est donné pour exaucer ce manque d’amour. La matière devient collective et l’action conçoit une chair commune. Et l’“autre” n’est pas un banal participant, mais bien le mobile de l’oeuvre, l’incarnation de l’altérité.

Je confesse mon sang, je le donne. Je dissous et je reconstruis mes viscères, mon sang s’écoule pour créer unité, pour combler une fracture.

Le monde a soif d’amour, et l’art avec son effet cathartique et salvifique prend toutes ses libertés d’aimer furieusement pour retrouver la confiance dans l’etre humain. L’amour c’est le feu, c’est la flamme, quelque chose qui est, qui vive dans l’instant comme cet écoulement de sang.

Corps et voix Paola Daniele 

Video/ images , sons et musique Konstantin Lunarine

 

Film CREDO IN UNAM

 

 

Performance du 15 septembre 2016,  Festival queer Jerk Off,  Cirque Electrique – Paris

photo © Maria Rouge

Paola Daniele, est italienne, alliant danse contemporaine à un travail sur les techniques vocales, elle s’installe à Paris en 2010 et est auteure de performance, installations dansées, projets de danse-théâtre.
Inspirée par l’univers féminin, fascinée par le corps humain et ses multiples identités et formes, à partir de 2013 mène des recherches sur le sang des femmes et fonde le collectif Hic Est Sanguis Meus – Ceci est mon sang, manifeste féministe.

dolceredenzione.com

Konstantin Lunarine, est né à Kiev, en Ukraine en 1977.

Vidéographe, photographe, performer et compositeur de musique électroacoustique.

Il arrive en Europe à l’âge de 20 ans et il ne reviendra plus à son pays.

Depuis, il a vécu et travaillé à Vienne, New York, Copenhague, Berlin, avant s’établir à Paris.

lunarine.com